4 esaipiens à la Course Croisière EDHEC

La course EDHEC est le premier évènement sportif étudiant d’Europe. Elle est organisée par une équipe d’étudiants bénévoles qui œuvrent autour des mêmes engagements : solidarité, responsabilité étudiante, innovation, respect de l’environnement et professionnalisme. L’EDHEC se compose de plusieurs trophées dont le trophée Mer et le trophée Terre.

Pierre Ployet, élève de deuxième année du cycle préparatoire, a choisi de se lancer dans l’aventure pour défendre les couleurs de l’esaip et vivre une incroyable expérience humaine. Lui et son équipe se préparent ainsi pour la 49ème  édition de la course, du 31 mars au 8 avril 2017, qui se déroule à Arzon, dans le port du Crouesty (Bretagne). Nous l’avons rencontré afin d’en savoir plus sur ses motivations.

 

Les participants du trophée Terre en pleine course.

Les participants du trophée Terre en pleine course.

Fonds de dotation : Pourquoi s’être lancé dans cette aventure ?

Pierre Ployet : Nous avons pris la décision de participer à la Course EDHEC dans le cadre de notre cycle préparatoire. L’idée était de créer un projet autour duquel pourrait se souder les étudiants de notre promotion.

Pour réaliser cette mission qui nous est chère, nous avons imaginé différents moyens de tisser du lien entre les élèves à travers des épreuves nécessitant de la cohésion de groupe. Ainsi, nous avons créé une association chargée d’envoyer des équipes d’étudiants à cette mythique course croisière EDHEC (CCE).

 

FDD : D’après vous, qu’est-ce-que la course peut vous apporter ?

PP : En quelques mots, la CCE est une compétition sportive qui regroupe des milliers d’étudiants de dizaines d’écoles différentes pour s’affronter autour de nombreuses épreuves. Nous sommes convaincus, mon équipe et moi, que cet évènement peut être un outil idéal pour la construction d’un esprit de promotion.

 

FDD : Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ?

PP : La principale difficulté que nous avons rencontrée se trouve dans l’aspect financier. Effectivement, ce projet nécessite des fonds importants. Actuellement, nous sommes soutenus financièrement par notre école mais un tel projet nous mène à la recherche d’autres partenaires qui s’identifieraient dans notre démarche.

Nous rencontrons également quelques obstacles concernant l’aspect organisationnel. En effet, notre association n’est constituée que de quatre membres impliqués.

 

Si vous désirez soutenir Pierre et son équipe dans leur projet, cliquez ici.

aberanger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *